l'Argumentaire de la "nuit des écoles"

Aller en bas

l'Argumentaire de la "nuit des écoles"

Message par Admin le Lun 23 Juin - 0:03

> Nous vous invitons tout d'abord à lire l'analyse du café pédagogique sur les nouveaux programmes
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lesysteme/Pages/2008/93_Primairecoll%C3%A8geLPNouveauxprogrammes.aspx

> Puis à découvrir une lettre ouverte au ministre http://retrait.mesures.darcos.over-blog.com/
(une revue de presse sur les différentes actions menées ainsi que d'autres documents d'informations sont également consultables sur ce blog)

> Vous pouvez également découvrir les argumentaires de différentes personnalités et appels de différents mouvements sur le site http://almtoile.free.fr/

Mais un argumentaire, cela se construit à plusieurs ...
C'est pourquoi nous vous invitons à l'étoffer en rajoutant des articles vers des documents que vous jugerez intéressants et pouvant faire avancer le débat ...

Merci pour votre participation !

La Coordination citoyenne pour le retrait du protocole DARCOS

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://non.aux.mesures.darcos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'Argumentaire de la "nuit des écoles"

Message par Admin le Ven 15 Aoû - 23:19

En guise d'argumentaire, je vous invite à écouter les avis de différents pédagogues suite à la nuit des écoles à l'adresse http://regardeavue.com/lecoleestfinie.

Sinon, un nouveau site propose d'écrire collectivement un livre, "l'école d'Enzo" qui a pour but de décrire l'école d'aujourd'hui loin des clichés entendus ici et là. A vos claviers!
http://ecole.de.demain.free.fr

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://non.aux.mesures.darcos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Semaine scolaire en primaire

Message par Beau-Vignol le Mer 10 Sep - 19:14

Bonjour !
j'ai écrit la lettre suivante à France2:

Lettre à France2, émission « A vous de juger » du 11 septembre 2008.

Bonjour et merci de tenter de conserver un minimum de dialogue entre nos élus et nous, électeurs.
Je suis père de 2 filles en CP et CE2 dans une école d'un village péri-urbain près de Toulouse. C'est en tant que délégué de parents d'élèves que j'exprime ici ma question.
Monsieur Darcos a décidé, très tardivement à la fin mai, de mettre en place l'organisation de la semaine scolaire en conservant les 26 heures de présence des enseignants du primaire devant leurs élèves mais en y retranchant 2 heures dévolues à l'aide personnalisée des enfants en difficulté dans leur apprentissage scolaire. Sage mesure, à priori, qui emporte l'assentiment général.
Mais, MAIS, là où le bât blesse: le législateur enlève 2 heures aux 26 heures scolaires. Ces deux heures seront employées d'une façon différenciée. Les bénéficiaires en seront ceux qui, sur base de volontariat mais de façon obligatoire ( dixit la circulaire de Mr Darcos...allez comprendre !)devront "rattraper" le peloton des bons élèves.
En effet, ces mauvais élèves, alors que leurs frères et sœurs, bon élèves, iront en activité de loisirs ou resteront à la maison à faire la grasse matinée, viendront spécialement le mercredi matin ( c'est ici le choix de notre école, après vote) pour y accomplir leur devoir nécessaire de rattrapage.
Nous voilà de retour à la conception morale de l'école telle qu'elle nous était présentée dans les années 50 où Charlemagne( le soi-disant fondateur des écoles) partageait les enfants entre les bons à sa droite et les mauvais à sa gauche, sous le regard condescendant mais vigilant d'un religieux... ça ne vous rappelle rien, çà ?
Ici, les bons auront un droit légitime, le mercredi matin, à s'amuser, se cultiver, être oisifs ( juste récompense d'une semaine de labeur bien accompli).
Les autres, les mauvais, iront faire leur punition sous le regard de tous et tenter de revenir sur le peloton, histoire de les émuler. Sous couvert d'aide, on implante chez nos enfants la notion de handicap, de peine, de différence fortement liés à travail et assiduité.
Bravo ! Très moral !
Et que dire d'une fratrie où l'aîné, véritable Einstein doublé d'un Zidane phénoménal se prépare un avenir bleu ! Son petit frère, fainéant et turbulent sera t'il destiné à n'être qu'un "technicien de surface" ? ( que, par ailleurs je respecte).
Ainsi donc jusque dans une même famille l'Etat aura inoculé la discrimination systématisée et mise en règle ?
Sur une base saine d'aider des enfants à suivre une scolarité sans trop de tourment, on utilise des moyens malsains dans son accomplissement.
Que répond Mr Darcos à cela ?

Merci de nous répondre.
PS: Je communique ce courrier à la représentante locale de l'inspection d'académie ainsi qu'à notre maire.

Recevez l'expression de ma respectueuse considération.
Signé: un père de famille stupéfait mais pas inerte.


P.S. : Toujours sur la mesure Darcos sur l'aide personnalisée dans les écoles, j'oubliais aussi:
qui paie la fainéantise de nos enfants ? Les parents ?
Il vaudra mieux être bon élève et coûter moins cher en euros et en temps à ses parents !!!

Beau-Vignol

Messages : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'Argumentaire de la "nuit des écoles"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum