Lettre ouverte à Xavier Darcos : les rêves de notre nuit à l'école

Aller en bas

Lettre ouverte à Xavier Darcos : les rêves de notre nuit à l'école

Message par herve69 le Mer 2 Juil - 23:31

Bonjour,

Voici un exemple d'action, non pas pour la rentrée mais pour conclure l'année sur cette mobilisation contre la réforme Darcos. N'hésitez pas à vous en inspirer si vous le souhaitez, ou bien tout simplement à la reprendre, à la signer et à l'envoyer à votre tour. Nous avions envie que notre "Nuit des écoles" laisse une trace, au-delà de la mobilisation ponctuelle - et cela contredit, j'espère, les propos insultants du ministre sur le camping-caravaning. Suspect

===
Conseil de parents d’élèves du groupe scolaire Jean Zay
16, rue Raspail
69100 Villeurbanne

A l’attention de M. Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale
Objet : Lettre ouverte en réaction à votre réforme de l’école primaire, suite à l’opération « La nuit des écoles »

Villeurbanne, le 1er juillet 2008

Monsieur le ministre,

Lorsque nous nous sommes retrouvés au soir du vendredi 13 juin, parents et élèves de l’école Jean Zay, dans le gymnase converti en dortoir, nous redoutions un sommeil agité de cauchemars en raison de la grande inquiétude suscitée par votre réforme de l’école primaire. Mais notre nuit a été remplie de nombreux rêves, car nous avons été rassurés par la mobilisation des parents. En voici quelques-uns :

- Nous avons rêvé de comprendre comment nos enfants vont pouvoir apprendre plus tout en travaillant moins longtemps, puisque deux heures d'enseignement sont supprimés par semaine alors que les programmes restent aussi exigeants.
- Nous avons rêvé d’un soutien efficace aux élèves en difficulté, qui ne serait pas vécu comme une sanction par les intéressés et dont l’organisation ne serait pas toujours dans le flou à quelques semaines seulement de la rentrée.
- Nous avons rêvé que les programmes actuels feraient l'objet d'une évaluation sérieuse, pour ne pas passer à côté des enseignements que l’on peut en tirer pour la réussite future des élèves.
- Nous avons rêvé d'un ministre qui considère les parents d'élèves, les enseignants et les municipalités comme des partenaires dont l'avis doit être pris en compte pour la réussite d’une telle réforme ; d’un ministre qui ne se contenterait pas de sondages simplistes pour revendiquer le soutien massif des parents à ses nouveaux programmes ; d’un ministre qui ne traiterait pas par le mépris la mobilisation des parents et enseignants dans les écoles.
- Nous avons rêvé, enfin et surtout, d’un report d’un an de cette réforme, car des changements aussi importants ne doivent pas être mis en place à la va-vite.

Rassurez-vous, monsieur le ministre, nous ne sommes plus des enfants : nous connaissons la différence entre rêves et réalité – malheureusement ! Mais nous continuerons à nous mobiliser, la nuit et le jour, pour repousser les cauchemars…

Les parents d’élèves du groupe scolaire Jean Zay
===

herve69

Messages : 5
Date d'inscription : 02/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum