réponse pour le Monde

Aller en bas

réponse pour le Monde

Message par AgnèsParentProf le Mer 23 Juil - 11:52

Je vous fais suivre les activités du 18/19ème à Paris...
Agnès

Voici le texte proposé par birgit et frederique sur pajol18
envoyez moi vos réactions/corrections je transmettrais...

damien

----------------------------------------------


Les parents, les instits et le droit de grève – quel fossé ?

Le fossé se creuse entre les syndicats d'enseignants et les parents d'élèves ? En dépit de ce que la communication gouvernementale ressasse pour nous le faire croire, nous ne partageons pas ce point de vue.
La cause des familles serait sauvée par le service minimum dans les écoles ? Encore une fausse « bonne idée » !

Ce service minimum d'accueil dans le primaire a été voté dans une procédure d’urgence dans l’espoir de sauver le gouvernement des contestations que soulève sa politique, charge les municipalités d’organiser en 48h l’accueil des enfants en cas de grève.
Il faudrait donc que les maires mobilisent dans des délais très courtes et pour des durées qui ne sont pas prévisibles du personnel d’encadrement pour garder nos enfants.
Il est très difficile dans ces conditions de mobiliser les personnels compétents, en témoigne la grande difficulté des mairies à recruter les professionnels nécessaires pour les temps d’interclasse et d’étude surveillée, alors même que ce dernier est connu et plannifiable sur plusieurs années.
Ce système impliquerait de remettre la garde de nos enfants à des personnes non qualifiées, au comportement imprévisible face aux enfants et en cas d'une éventuelle difficulté , ce à quoi nous nous opposons irrémédiablement.

N’en déplaise aux mercantilistes, l’éducation n’est pas un service mais un droit inscrit à la déclaration universelle des droits de l’homme.
Nous, parents, avons le droit de choisir en priorité l’éducation donnée à nos enfants.
Quand nous les confions à l'école de la République, nous confions à l’institution, ainsi qu’à ses instituteurs et professeurs, l’enseignement des connaissances élémentaires et fondamentales, des valeurs fondatrices de la société et des règles de savoir vivre nécessaires à la vie en communauté.
Nous sommes donc citoyens et parents; nous construisons jour après jour un lien de confiance fort grâce à l’implication quotidienne de professionnels qualifiés, au travers d’une relation tripartite: parents, enseignant et enfant.

La supposée propension du corps enseignant à la grève est démentie par les chiffres: les enseignants étaient de 1998 à 2002 beaucoup moins en grève que la moyenne de la fonction publique, ce n'est que depuis 2002 qu'ils sont au dessus de la moyenne, avec une nette tendance à la diminution depuis 2003. En 2007, un enseignant du premier degré était en moyenne 0,28 jours en grève.
Encore une fois: pourquoi maintenant légiférer en procédure d'urgence ????

A l'énumération de la liste de grèves des instits que l’on dit longue, il faut ajouter la liste des mobilisations nationales des parents solidaires des enseignants , entre-autres celles du 15 et 24 mai, du 13 juin et 28 juin ainsi que le soutien des parents au corps enseignant devant le Sénat le 25 juin, les manifestations devant les rectorats, les occupations d’écoles dont 700 écoles sont déclarées en lutte...
Les enseignants vilipendés se sont mobilisés non pour des requêtes corporatistes, mais pour la défense d’une école à même de former les enfants qui sont la France de demain:
contre une suppression des postes,
contre une baisse des moyens,
contre une réorganisation imposée par des décrets et arrêtés de dernière minute qui promettent une rentrée chaotique,
contre la réorganisation des horaires et des programmes rédigés dans l’ombre, non signée, non concertée, et en opposition totale avec toutes les recherches et évaluations tant nationales qu’internationales.

Rien ne justifie une telle accélération pour le vote de cette loi, si ce n'est la perspective d'un affrontement dur avec le corps des enseignants dès la rentrée, portant sur le démantèlement annoncé de l'école publique !
Le fossé se creusera alors, non entre parents et enseignants, mais vis à vis du gouvernement, et de sa politique irresponsable, car nous y tenons à l'école Républicaine !

AgnèsParentProf

Messages : 23
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum