comment faire face à une mobilisation quasi inexistante?

Aller en bas

comment faire face à une mobilisation quasi inexistante?

Message par AA le Mar 20 Jan - 14:59

Bonjour,
Je suis parent d'élève dans une école maternelle. Je peine grandement à mobiliser parents et enseignants. J'ai réussi à mettre en place un tract commun avec les enseignants, mais lorsque j'ai parlé de la nuit des écoles j'ai bien senti la réticence à s'investir (organiser, tel aux autres écoles de la commune et à la mairie) pour organiser cette opération qui me semble essentiel pour l'information des parents... comment faire?

AA

Messages : 1
Date d'inscription : 20/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment mobiliser pour informer

Message par Solstice le Mar 20 Jan - 16:54

Il est vrai que la question de la mobilisation est extrêmement difficile... Tous autant que nous sommes avons à gérer dans le quotidien nos difficultés (et cela n'ira pas en s'arrangeant...) ; pourtant, je dirai que la disponibilité est fonction de la motivation : donner envie, favoriser les conditions, impliquer.

Je m'explique :

1 / donner envie, c'est amener du ludique, du festif autour de ce qui est important. Le quotidien est très gris pour tout le monde (crise fianancière, licenciements en masse, pb persos... ça ne manque pas) Je crois que nous avons tous besoin de moments divertissants, colorés. Proposer une rencontre c'est aussi partager un moment de convivialité autour d' un buffet, par exemple, où chacun amène qq chose à boire, à manger (faire participer c'est aussi impliquer un peu)... Parler d'animations qui auront lieu : vidéos sur le Rased, sur les mesures concernant l'école, des lectures de textes (sur internet, on trouve tout ce qu'il faut pour ça)

2 / donner la possibilité aux parents de venir en famille, avec les enfants... c'est un argument récurrent le fait de ne pouvoir venir car il faut trouver qqn pour garder les enfants...

3 / impliquer c'est informer : on cherche souvent à informer le plus grand nombre le plus vite : affiches, tracts, etc. Oui, mais la relation directe est complémentaire à ce type de communication : si un parent en parle à 2 ou 3 autres, que ces 2 ou 3 autres en parle chacun à 2 ou 3 autres, au bout d'un moment, ça fait beaucoup de monde ! Nous avons tous notre propre réseau, et le faire fonctionner c'est le meilleur atout que nous avons aujourd'hui.

Ce qui a été fait chez nous à Tournon en Ardèche c'est un "Ré-veillons des écoles", un vendredi soir (annonce par affiches, tracts, e-mail, communiqué de presse etc) ; nous avons mangé, bu, mais surtout, nous avons informé, partagé nos points de vue, et beaucoup de parents étaient là pour discuter, questionner. Le collectif parents/enseignants que nous avions créé s'est élargi.
Et nous ne nous arrêterons pas là !... A suivre...

Solstice

Messages : 1
Date d'inscription : 20/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum